29 réponses (Page 1 sur un total de 2 pages)

Voir la définition du mot Nerf

Il en porroit venir apostumes, et porroit les niers ferir, dont maint peril aviennent
f° 41 de
ALEBRANT


Références de ALEBRANT - Biographie de ALEBRANT

Plus sur cette citation >> Citation de ALEBRANT (n° 205770)





La poesie d'Antimachus et la peinture de Dionysius sont bien pleines de nerfs et vigueur, mais....
Timol. 47 de
AMYOT


Références de AMYOT - Biographie de AMYOT

Plus sur cette citation >> Citation de AMYOT (n° 205773)



S'il est un caractère qui paraisse propre à l'homme, c'est d'être pourvu de nerfs
Contempl. nat. III, 6 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 205753)  Voir la définition



La découverte de l'origine des nerfs a conduit à placer l'âme dans le cerveau
Ess. anal. Ame, ch. 5 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 205754)  Voir la définition



La visite des Églises, qui est le nerf du gouvernement ecclésiastique
Méd. sur l'Év. la Cène, 70e jour. de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 205762)  Voir la définition



Le bon fer, c'est-à-dire le fer qui est presque tout nerf, est au moins cinq fois aussi tenace que le fer sans nerf et à gros chaînons
Hist. min. Introd. Oeuvr. t. VII, p. 66 de
BUFF.


Références de BUFF. - Biographie de BUFF.

Plus sur cette citation >> Citation de BUFF. (n° 205768)  Voir la définition





Quand l'âge dans mes nerfs a fait couler sa glace
Cid, I, 6 de
Corneille


Références de Corneille - Biographie de Corneille

Plus sur cette citation >> Citation de Corneille (n° 205748)  Voir la définition



Pour y attirer les nerfs [forces] des ennemis
Hist. II, 57 de
D'AUB.


Références de D'AUB. - Biographie de D'AUB.

Plus sur cette citation >> Citation de D'AUB. (n° 205776)



Ils ne purent trouver en ce courage nerf qui tendist à estre deserteur de ses amis
ib. II, 233 de
D'AUB.


Références de D'AUB. - Biographie de D'AUB.

Plus sur cette citation >> Citation de D'AUB. (n° 205777)



Mais comment de ces nerfs le mobile faisceau De notre âme à nos sens, de nos sens à notre âme Va-t-il du sentiment communiquer la flamme ?
Trois règnes, VII de
DELILLE


Références de DELILLE - Biographie de DELILLE

Plus sur cette citation >> Citation de DELILLE (n° 205755)  Voir la définition



Tous les nerfs tendus et les bras entrelacés [de deux lutteurs] comme des serpents, chacun s'efforçant d'enlever de terre son ennemi
Tél. V de
FÉN.


Références de FÉN. - Biographie de FÉN.

Plus sur cette citation >> Citation de FÉN. (n° 205751)  Voir la définition



Le nerf est de complecion froide et seiche, très sensible
f° 9 de
H. DE MONDEVILLE


Références de H. DE MONDEVILLE - Biographie de H. DE MONDEVILLE

Plus sur cette citation >> Citation de H. DE MONDEVILLE (n° 205772)



.... Les nerfs brisés de la lyre expirante Sont foulés sous les pieds de la jeune bacchante
Mort de Socrate. de
LAMART.


Références de LAMART. - Biographie de LAMART.

Plus sur cette citation >> Citation de LAMART. (n° 205761)  Voir la définition



Puisque la defiance est un des principaux nerfs de la sagesse en temps si dangereux
60 de
LANOUE


Références de LANOUE - Biographie de LANOUE

Plus sur cette citation >> Citation de LANOUE (n° 205774)



Le principal nerf en ceci est l'exemple et l'authorité du roi
93 de
LANOUE


Références de LANOUE - Biographie de LANOUE

Plus sur cette citation >> Citation de LANOUE (n° 205775)



Cousez sur quatre nerfs ou sur six tout au plus ; Les nerfs multipliés sont au moins superflus
la Reliure, p. 52, 1820 de
LESNÉ


Références de LESNÉ - Biographie de LESNÉ

Plus sur cette citation >> Citation de LESNÉ (n° 205758)  Voir la définition



Couture à nerfs fendus ; cette couture est la plus ancienne et la meilleure de toutes ; les deux nerfs se touchent, les nerfs de droite reçoivent un cahier, les nerfs de gauche en reçoivent un autre, et ainsi de suite, et alternativement chaque cahier est cousu sur toute sa longueur et à point arrière, c'est-à-dire que le fil fait un tour sur chaque ficelle ou nerf
ib. p.152 de
LESNÉ


Références de LESNÉ - Biographie de LESNÉ

Plus sur cette citation >> Citation de LESNÉ (n° 205759)  Voir la définition



Cicéron, à qui l'on reprochait d'être flatteur et de manquer de nerf, n'était que ce qu'il fallait être pour persuader les Romains
Élém. de litt. t. VI, p. 384, dans POUGENS de
MARMONTEL


Références de MARMONTEL - Biographie de MARMONTEL

Plus sur cette citation >> Citation de MARMONTEL (n° 205767)  Voir la définition



Je vais appeler quelqu'un, demander un nerf de boeuf, te faire tenir par trois ou quatre, et te rouer de mille coups
D. Juan, IV, 1 de
Molière


Références de Molière - Biographie de Molière

Plus sur cette citation >> Citation de Molière (n° 205756)  Voir la définition



Le serment fut toujours le nerf de leur discipline militaire [aux Romains]
Rom. 1 de
Montesquieu


Références de Montesquieu - Biographie de Montesquieu

Plus sur cette citation >> Citation de Montesquieu (n° 205763)  Voir la définition