30 citations de John Le Carré - Ses plus belles pensées


Citations de John Le Carré


Sélection de 30 citations et phrases de John Le Carré

- Découvrez un proverbe, une phrase, une parole, une pensée, une formule, un dicton ou une citation de John Le Carré issus de romans, d'extraits courts de livres, essais, discours ou entretiens de l'auteur.
John Le Carré

John Le Carré

Biographie +
Crédit photographie +
30 citations (Page 1 sur un total de 2 pages)

Je déteste le téléphone. Je ne sais pas taper, je préfère écrire. Je vis sur une falaise de Cornouailles et je déteste les villes. Trois jours et nuits sont mon maximum dans une ville.
Sur le site internet de John Le Carré, https://johnlecarre.com/ de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171661)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





On m'a souvent demandé pourquoi j'avais choisi ce nom ridicule, c'est là que l'imagination de l'écrivain vole à mon secours. Je me suis vu à l'étage d'un bus sur le pont de Battersea, regardant une échoppe de tailleur en contrebas... et elle s’appelait à peu près comme ça, Le Carré. Cette histoire a contenté tout le monde pendant des années. Malheureusement, les mensonges ne tiennent jamais bien longtemps. J'ai une terrible envie de vérité ces derniers temps. Et la vérité est que je n'en sais rien.
Interview accordée à la Revue de Paris, 1996 de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171660)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.59  4.59  4.59  4.59  4.59 - Note moyenne : 4.59/5 (sur 474 votes)



Maintenant que nous avions vaincu le communisme, nous allions devoir vaincre le capitalisme.
Le voyageur secret (1990) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171659)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Vous êtes un excellent espion. Il ne vous manque plus qu'une cause.
Un pur espion (1986) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171658)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 468 votes)



L'endroit le plus dangereux pour voir le monde, c'est derrière un bureau.
Comme un collégien (1977) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171657)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Plus un homme a d'identités, plus elles expriment ce qu'il veut cacher.
La Taupe (1974) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171656)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)





Savez-vous ce qu'est l'amour ? Je vais vous le dire: c'est tout ce que vous pouvez encore trahir.
Le Miroir aux Espions (1965) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171655)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)



Écrire, c'est à peu près comme se trouver dans une maison vide et guetter l'apparition de fantômes.
Entretien Télérama, 26 Septembre 2001 de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171654)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Nous passons tous un grand moment de notre vie sous l'eau, comme un iceberg. La plupart de nos pensées et de nos désirs ne sont pas exprimés. Nous vivons tous en permanence dans les conditions du secret.
Les Grands Entretiens de « Lire », Entretien avec Pierre Assouline, Mai 1986 de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171653)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.59  4.59  4.59  4.59  4.59 - Note moyenne : 4.59/5 (sur 475 votes)



L'écrivain observe, entend, écoute, enregistre. Puis il raconte une histoire, mêlant son imagination à son expérience. Et elle porte nécessairement les cicatrices de son âme.
Les Grands Entretiens de « Lire », Entretien avec Pierre Assouline, Mai 1986 de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171652)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il existe une tendance chez les étudiants, mais aussi chez de nombreux cliniciens, à accorder un respect excessif à la littérature médicale, à présumer que les revues réputées comme le Lancer ou le New England Journal of Medecine présentent des découvertes indiscutables. Cette foi naïve dans les « évangiles cliniques » est peut-être motivée par le style dogmatique qu’adoptent de nombreux auteurs au point de minorer les incertitudes inhérentes à tout projet de recherche …
La Constance du jardinier (2001) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171651)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 470 votes)



Mieux vaut combattre le système de l'intérieur que le critiquer de l'extérieur.
La Constance du jardinier (2001) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171650)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Certaines compagnies pharmaceutiques sont des marchands d'armes en blouse blanche.
La Constance du jardinier (2001) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171649)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



La mère des démocraties se révèle une fois de plus être une hypocrite et une menteuse, qui prêche la liberté et les droits de l’homme pour tous, sauf là où elle espère se faire du fric.
La Constance du jardinier (2001) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171648)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



L'homme qui tient un rôle, non pas aux yeux des autres, mais vis-à-vis de lui-même, encourt des dangers psychologiques évidents.
L'espion qui venait du froid (1973) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171647)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L'espionnage n'est pas une partie de plaisir...
L'espion qui venait du froid (1973) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171646)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Pour l'agent secret, l'imposture est avant tout de l'autodéfense. Il doit se protéger non seulement des dangers extérieurs, mais aussi du dedans, et contre les plus naturelles des impulsions ; bien qu'il gagne parfois des fortunes, son rôle peut lui interdire l'achat d'un rasoir.
L'espion qui venait du froid (1973) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171645)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Pour l'agent secret, l'imposture est avant tout de l'autodéfense. Il doit se protéger non seulement des dangers extérieurs, mais aussi du dedans, et contre les plus naturelles des impulsions ; bien qu'il gagne parfois des fortunes, son rôle peut lui interdire l'achat d'un rasoir. Érudit, il peut se voir astreint à ne prononcer que des banalités. Mari et père de famille dévoué, il lui faut, en toute circonstance, refréner son envie de se confier aux siens.
L'espion qui venait du froid (1973) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171644)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



En soi, la pratique du mensonge n'a rien de particulièrement éprouvant : c'est une question d'habitude professionnelle, une ressource que la plupart des gens peuvent acquérir. Mais alors que l'aigrefin, l'acteur de théâtre ou le joueur professionnel peuvent rejoindre les rangs de leurs admirateurs après la représentation, l'agent secret, lui, ne peut pas se payer le luxe de la détente
L'espion qui venait du froid (1973) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171643)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)



Nous avons une éthique, dans notre métier. Une éthique basée sur une seule présomption : que jamais nous ne serons les agresseurs. Si bien que nous faisons de temps à autre des choses désagréables, mais toujours strictement défensives, si je puis dire. Nous faisons des choses pas agréables pour que les gens puissent dormir en paix.
L'espion qui venait du froid (1973) de
John Le Carré


Références de John Le Carré - Biographie de John Le Carré

Plus sur cette citation >> Citation de John Le Carré (n° 171642)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.59  4.59  4.59  4.59  4.59 - Note moyenne : 4.59/5 (sur 476 votes)




Le maître du roman d’espionnage John le Carré est mort à l’âge de 89 ans, le 12 décembre 2020



« L’Espion qui venait du froid » le rendit célèbre dans le monde entier. Après une carrière de diplomate, brièvement espion lui-même, John le Carré s’est consacré à l’écriture et laisse derrière lui plus d’une vingtaine de romans.
Auteur de plus d’une vingtaine de romans, John le Carré est mort samedi 12 décembre, a annoncé son agent.

Quelques citations célèbres du maître britannique du roman d'espionnage, John le Carré



« Je suis juste un écrivain qui fut, brièvement, espion. » Il se définissait ainsi.



« Si l’enfance constitue le patrimoine d’un écrivain, alors je suis né millionnaire. »



« Mon autobiographie, je l’ai faite de façon codée, “chiffrée”. Les épisodes de ma vie sont plus ennuyeux, plus monotones que ma fiction. »



« On ne guérit pas les plaies en les léchant avec une langue de bois.»



« Depuis ma plus tendre enfance, j’étais un espion »


« J’ai toujours eu l’impression d’être né en territoire ennemi. Mon enfance a été plombée par une incertitude constante. Sans cesse, il fallait être sur le qui-vive, flairer les embrouilles, les mensonges, décoder les discours à double fond, faire semblant d’être un garçon “normal” de la classe moyenne. »


« Quand je demandais où était ma mère [Sa mère, lasse des frasques de son époux, abandonna ses deux fils sans la moindre explication alors que le jeune David avait 5 ans] , on me disait qu’elle était malade ou qu’elle allait bientôt revenir. Moi, je pensais qu’elle était morte. En réalité, je l’ai revue plus tard, sur un quai de gare, j’avais 21 ans. J’ai parlé avec elle, je voulais comprendre comment on peut, du jour au lendemain, abandonner son fils. Aujourd’hui encore, cela reste pour moi une énigme. »


« Dans tous les domaines du féminin, j’ai dû entreprendre de m’éduquer moi-même. »


« L’espionnage, c’est comme les histoires d’amour, tout tient au hasard des rencontres. Un jour que je me sentais particulièrement seul et mélancolique, je m’étais rendu à l’église. Il y avait là un couple étrange qui, me voyant à ce point désemparé, m’a invité à prendre une tasse de thé, puis m’a convaincu que mon pays avait besoin de moi. J’étais trop jeune pour avoir connu la seconde guerre mondiale, mais j’étais habité par un fort sentiment de patriotisme. Et surtout, le monde du secret m’attirait. Je dois dire qu’en le pénétrant, j’y ai découvert un refuge ! »


« J’avais vu la Friedrich Strasse hérissée de fils de fer barbelés, les chars russes et américains se faire face en se menaçant. En rentrant chez moi, je me suis mis à écrire “L’Espion qui venait du froid”. Je noircissais des carnets en allant au travail ou pendant les heures creuses à l’ambassade. Ma famille devenait folle. Tous les matins, je me levais vers 4-5 heures pour écrire. J’avais l’impression de vivre une chose qui n’arrive qu’une fois dans une vie : une combinaison unique de circonstances politiques, d’appétit féroce d’écriture, de naufrage complet de la vie privée. »


« Un jour, on demande à Hitchcock combien de temps il peut faire durer une scène de baiser. Vingt, vingt-cinq minutes, dit-il. “Sacré baiser !”, dit son interlocuteur. “Dans ce cas, précise Hitchcock, j’aurais au préalable caché une bombe sous le lit.” Eh bien, la bombe sous le lit, c’est ce qui caractérise à la fois la structure d’une œuvre et le talent de son auteur. C’est le sous-texte qui en permanence menace d’exploser à la tête du lecteur. »


« C’est un gentleman. Un amateur de poésie allemande, cultivé, digne, humain. Exactement le personnage que j’aurais aimé être. Lorsque je l’ai créé, je me sentais socialement désorienté et privé de modèles parentaux auxquels me raccrocher. J’ai donc inventé ce père de substitution qui est aussi mon mentor secret. »


« L’espion qui venait du froid posait la bonne vieille question que nous nous posons encore cinquante ans plus tard : jusqu’où sommes-nous capables d’aller au nom de la légitime défense des valeurs de l’Ouest pour les abandonner en chemin ? Mon chef imaginaire des services secrets britanniques – que j’ai appelé Control – avait visiblement la réponse à cette question : “Je veux dire que vous ne pouvez pas vous montrer moins brutal que l’adversaire sous prétexte que votre gouvernement a adopté une politique disons… euh… tolérante, n’est-ce pas ?” »


« Mes héros sont toujours été des vétérans du conformisme bourgeois qui trouvent péniblement leur place et respectent la stabilité des institutions bourgeoises. (…) Tous, me semble-t-il, étaient des romantiques qui souffraient d’être témoins de leur mort spirituelle dans la société qu’ils défendaient.»


« Même si les gouvernements pouvaient se passer d’un service d’espionnage, ils s’en garderaient bien. Ils adorent ça. A supposer qu’un jour nous n’ayons plus un seul ennemi au monde, les gouvernements nous en inventeraient. »


« Quand vous laissez un pays aussi vaste s’enfoncer dans la banqueroute, que vous le regardez, amusé, exporter tous ses actifs, et que vous en profitez pour lui fourguer tout ce qu’il est prêt à vous acheter, un jour ou l’autre, cela vous explose à la figure. »


« Il n’y a aucune logique dans le terrorisme. Lui trouver une logique serait déjà lui conférer une dignité qu’il ne mérite pas. On ne peut l’excuser. Mais on doit chercher à l’expliquer. » Le 22 juillet 2005


« J'aimerais qu’on se souvienne de moi comme d’un bon conteur qui aura vécu les passions de son temps. »

Citations célèbres, courtes, longues et belles de John Le Carré




Similaires à John Le Carré



Jessica Ann Redmerski
Jean Plantureux, dit Plantu
Alain Ayroles
Philip Roth
Raphaël Enthoven
Samantha Bailly
Jean-Pierre Changeux
Terry Pratchett
Fernand Gregh
Anne Perry
Denis Tillinac
Alain Delon
Kevin Powers
Jacques Ellul
Michel Suffran
Jean-Noël Gurgand
Marie-France Garaud
Maria Antonietta Macciocchi
Howard Fast
Pierre Ryckmans, dit Simon Leys


Votre commentaire sur ces citations






Autres citations, pensées et phrases de John Le Carré

+






Liste des auteurs populaires

+





Questions fréquentes sur John Le Carré