Citations lueurs


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase lueurs issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 30 citations et proverbes sur le thème lueurs.

30 citations

Les nuages couraient sur la lune enflammée
Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,
Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.
Nous marchions sans parler, dans l'humide gazon,
Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,
Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,
Nous avons aperçu les grands ongles marqués
Par les loups voyageurs que nous avions traqués.
Nous avons écouté, retenant notre haleine
Et le pas suspendu. -- Ni le bois, ni la plaine
Ne poussait un soupir dans les airs ; Seulement
La girouette en deuil criait au firmament ;
Car le vent élevé bien au dessus des terres,
N'effleurait de ses pieds que les tours solitaires,
Et les chênes d'en-bas, contre les rocs penchés,
Sur leurs coudes semblaient endormis et couchés.
Rien ne bruissait donc, lorsque baissant la tête,
Le plus vieux des chasseurs qui s'étaient mis en quête
A regardé le sable en s'y couchant ; Bientôt,
Lui que jamais ici on ne vit en défaut,
A déclaré tout bas que ces marques récentes
Annonçaient la démarche et les griffes puissantes
De deux grands loups-cerviers et de deux louveteaux.
Nous avons tous alors préparé nos couteaux,
Et, cachant nos fusils et leurs lueurs trop blanches,
Nous allions pas à pas en écartant les branches.
Trois s'arrêtent, et moi, cherchant ce qu'ils voyaient,
J'aperçois tout à coup deux yeux qui flamboyaient,
Et je vois au delà quatre formes légères
Qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères,
Comme font chaque jour, à grand bruit sous nos yeux,
Quand le maître revient, les lévriers joyeux.
Leur forme était semblable et semblable la danse ;
Mais les enfants du loup se jouaient en silence,
Sachant bien qu'à deux pas, ne dormant qu'à demi,
Se couche dans ses murs l'homme, leur ennemi.
Le père était debout, et plus loin, contre un arbre,
Sa louve reposait comme celle de marbre
Qu'adoraient les romains, et dont les flancs velus
Couvaient les demi-dieux Rémus et Romulus.
Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dressées
Par leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.
Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,
Sa retraite coupée et tous ses chemins pris ;
Alors il a saisi, dans sa gueule brûlante,
Du chien le plus hardi la gorge pantelante
Et n'a pas desserré ses mâchoires de fer,
Malgré nos coups de feu qui traversaient sa chair
Et nos couteaux aigus qui, comme des tenailles,
Se croisaient en plongeant dans ses larges entrailles,
Jusqu'au dernier moment où le chien étranglé,
Mort longtemps avant lui, sous ses pieds a roulé.
Le Loup le quitte alors et puis il nous regarde.
Les couteaux lui restaient au flanc jusqu'à la garde,
Le clouaient au gazon tout baigné dans son sang ;
Nos fusils l'entouraient en sinistre croissant.
Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.
Alfred de VignyPoèmes philosophiques (1843), La mort du loup de
Alfred de Vigny


Références de Alfred de Vigny - Biographie de Alfred de Vigny

Plus sur cette citation >> Citation de Alfred de Vigny (n° 172682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)





Gardez les yeux fixés sur une étoile, et ne les laissez pas dévier vers les lueurs de moindre importance. Utilisez-les seulement pour éclairer votre chemin vers l'étoile.
Arthur UpfieldLes vieux garçons de Broken Hill (1950) de
Arthur Upfield


Références de Arthur Upfield - Biographie de Arthur Upfield

Plus sur cette citation >> Citation de Arthur Upfield (n° 169464)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le soir tombait. Un givre épais recouvrait tout : les branches tordues des arbres, les fils et les poteaux des clôtures, l'herbe drue, la terre des champs presque nus. C'était comme un monde d'horribles formes blanches, angoissantes, féeriques, un univers cristallin d'où la vie semblait bannie. Je regardais les montagnes : le vaste mur bleu barrait l'horizon, gardien d'un autre monde, caché celui-là. Le soleil, du côté de l'Abkhazie sans doute, tombait derrière les crêtes, mais sa lumière venait encore effleurer les sommets, posant sur la neige de somptueuses et délicates lueurs roses, jaunes, orange, fuchsia, qui couraient délicatement d'un pic à l'autre. C'était d'une beauté cruelle, à vous ravir le souffle, presque humaine mais en même temps au-delà de tout souci humain. Petit à petit, là-bas derrière, la mer engloutissait le soleil, et les couleurs s'éteignaient une à une, laissant la neige bleue, puis d'un gris-blanc qui luisait tranquillement dans la nuit. Les arbres incrustés de givre apparaissaient dans les cônes de nos phares comme des créatures en plein mouvement. J'aurais pu me croire passé de l'autre côté, dans ce pays que connaissent bien les enfants, d'où l'on ne revient pas.
Jonathan LittellLes Bienveillantes (2006) de
Jonathan Littell


Références de Jonathan Littell - Biographie de Jonathan Littell

Plus sur cette citation >> Citation de Jonathan Littell (n° 165127)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Par la vitre du train qui remontait la vallée du Rhône, j'observais les tristes apprêts du froid comme un autre eût assisté à une pièce de théâtre. Entre des replis de terre noire, des flaques brillaient comme des monnaies dans les dernières lueurs du jour. Des chemins détrempés, marqués par le piétinement des bêtes, fuyaient vers des lointains hachurés de mauve et de brun. Le ciel au-dessus de ça déchiquetait des vagues grisesvolaient des corbeaux. Ailleurs, on voyait des maisons aux murs tachés d'humidité, des néons tremblaient derrière des vitres embuées, des parkings moutonnaient sous des néons orange. Une pluie mêlée de neige faisait briller les trottoirs comme des tailles d'anthracite, éclatait en gerbes de perles autour des lampadaires.
Olivier RolinPort-Soudan (1992) de
Olivier Rolin


Références de Olivier Rolin - Biographie de Olivier Rolin

Plus sur cette citation >> Citation de Olivier Rolin (n° 164516)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



C'est du coucher du soleil aux premières lueurs de l'aube, installé au bord de la rivière en mangeant et en buvant du saké, qu'il faut jouir de la fraîcheur du soir.
Yasunari KawabataTristesse et Beauté (1964) de
Yasunari Kawabata


Références de Yasunari Kawabata - Biographie de Yasunari Kawabata

Plus sur cette citation >> Citation de Yasunari Kawabata (n° 162314)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 474 votes)



Compte pour beaucoup l'affection des bêtes. Elle a des lueurs et des dévouements dont nous sommes incapables.
Pierre AguétantLe coeur secret (1921) de
Pierre Aguétant


Références de Pierre Aguétant - Biographie de Pierre Aguétant

Plus sur cette citation >> Citation de Pierre Aguétant (n° 161359)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Cet ouvrage est le fruit d'un demi-siècle de lectures et méditations. Commencé aux premières lueurs de mon intelligence et de mon coeur qui me disaient, par une sorte d'instinct, que la vie morale est la seul digne de l'homme, la seule qui rafraisse et console, je le termine, après soixante années d'épreuves, avec la même idée, basée cette fois sur l'étude de l'expérience de la vie.
Hippolyte Roux-FerrandDictionnaire raisonné de philosophie morale (1883) de
Hippolyte Roux-Ferrand


Références de Hippolyte Roux-Ferrand - Biographie de Hippolyte Roux-Ferrand

Plus sur cette citation >> Citation de Hippolyte Roux-Ferrand (n° 161118)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je donnerais toutes les suites du Carlton pour un bivouac et un feu de bois sec, pour de l'eau fraîche au creux des mains à faire ruisseler sur le torse nu, pour les frissons du bonheur aux premières lueurs.
Bernard GiraudeauLes Dames de nage (2009) de
Bernard Giraudeau


Références de Bernard Giraudeau - Biographie de Bernard Giraudeau

Plus sur cette citation >> Citation de Bernard Giraudeau (n° 159652)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Dans tes yeux je vois mes yeux t'en as de la chance
ça te donne des lueurs d'intelligence
Serge GainsbourgParoles de Indifférente de
Serge Gainsbourg


Références de Serge Gainsbourg - Biographie de Serge Gainsbourg

Plus sur cette citation >> Citation de Serge Gainsbourg (n° 157946)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



La vie est une chose hideuse, et à l'arrière-plan, derrière ce que nous savons, apparaissent les lueurs d'une vérité démoniaque qui nous la rendent mille fois plus hideuse.
Howard Phillips LovecraftL'Abomination de Dunwich (1928) de
Howard Phillips Lovecraft


Références de Howard Phillips Lovecraft - Biographie de Howard Phillips Lovecraft

Plus sur cette citation >> Citation de Howard Phillips Lovecraft (n° 135648)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



O Dieu ! vraiment, as-tu pu croire
Que je préférais, sous les cieux,
L'effrayant rayon de ta gloire
Aux douces lueurs de ses yeux ?
Victor HugoLes Contemplations (1856), IV, Pauca meae, 3, Trois ans après de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 128237)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Contrairement aux chasseurs qui eux, ne sont pas des lapins les pollueurs, eux, sont des ordures.
Philippe GeluckLe quatrième Chat (1991) de
Philippe Geluck


Références de Philippe Geluck - Biographie de Philippe Geluck

Plus sur cette citation >> Citation de Philippe Geluck (n° 121874)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Aimer et mourir sont deux lueurs qui ne font qu'un seul feu, et sans doute est-ce pour cela que nous aimons si peu, si mal: il nous faudrait consentir à notre propre défaite.
Christian BobinLe huitième jour de la semaine (1988) de
Christian Bobin


Références de Christian Bobin - Biographie de Christian Bobin

Plus sur cette citation >> Citation de Christian Bobin (n° 104749)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le vide a des lueurs d'espoir
Qui laisse une ombre inachevée
Sur les pages moisies de l'histoire
Où je traîne ma frise argentée.
Hubert-Félix ThiéfaineScandale mélancolique (2005), L'Etranger dans la glace de
Hubert-Félix Thiéfaine


Références de Hubert-Félix Thiéfaine - Biographie de Hubert-Félix Thiéfaine

Plus sur cette citation >> Citation de Hubert-Félix Thiéfaine (n° 98787)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Après de vagues lueurs, d'ultimes prolongations
On repart à genoux, le coeur sous perfusion
Au bord de la faillite mentale mais sans passion
Des adieux.
Hubert-Félix ThiéfaineLa Tentation du bonheur (1996), Des adieux... de
Hubert-Félix Thiéfaine


Références de Hubert-Félix Thiéfaine - Biographie de Hubert-Félix Thiéfaine

Plus sur cette citation >> Citation de Hubert-Félix Thiéfaine (n° 98766)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ.
Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant,
Noir squelette laissant passer le crépuscule.
Dans l'ombre où l'on dirait que tout tremble et recule,
L'homme suivait des yeux les lueurs de la faux.
Victor HugoLes Contemplations (1856), Mors de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 96839)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Quand de sa jupe qui tournoie
Elle soulève le volant,
Sa jambe, sous le bas de soie,
Prend des lueurs de marbre blanc.
Théophile GautierEmaux et Camées (1852), Inès de las Sierras de
Théophile Gautier


Références de Théophile Gautier - Biographie de Théophile Gautier

Plus sur cette citation >> Citation de Théophile Gautier (n° 87841)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il faut, dans les arts, se contenter, dans les ouvrages même les meilleurs, de quelques lueurs, qui sont les moments où l'artiste a été inspiré.
Eugène DelacroixJournal, 21 avril 1853 de
Eugène Delacroix


Références de Eugène Delacroix - Biographie de Eugène Delacroix

Plus sur cette citation >> Citation de Eugène Delacroix (n° 87086)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Cette eau morne aux lueurs saumonées, trémolantes sur la fluctuation lente du fleuve.
Edmond de GoncourtJournal, 24 mars 1891 de
Edmond de Goncourt


Références de Edmond de Goncourt - Biographie de Edmond de Goncourt

Plus sur cette citation >> Citation de Edmond de Goncourt (n° 84260)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.
Philippe GeluckLe tour du chat en 365 jours (2006) de
Philippe Geluck


Références de Philippe Geluck - Biographie de Philippe Geluck

Plus sur cette citation >> Citation de Philippe Geluck (n° 74389)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  Lache  -  Lacheté  -  Lâcheté  -  Laideur  -  Langage  -  Langue  -  Lapsus  -  Larme  -  Leçon  -  Lecture  -  Lettre  -  Liaison  -  Liberalite  -  Liberte  -  Liberté  -  Limitation  -  Linguistique  -  Lire  -  Littérature  -  Litterature  -  Livre  -  Logement  -  Logiciel  -  Logique  -  Loi  -  Loisirs  -  Louange  -  Loyauté  -  Lucidite  -  Lumiere  -  Lune  -  Lunettes  -  Luxe  -  Luxure


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur lueurs


Toutes les citations sur lueurs    Citations lueurs      Citation sur lueursCitations courtes lueursPoèmes lueursProverbes lueurs

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions


Définition mot Flueurs  - 


Définition de lueurs  - 




Thèmes populaires