citation 1

Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le répéter.
George SantayanaVie de Raison (1905) de
George Santayana


Références de George Santayana - Biographie de George Santayana

Plus sur cette citation >> Citation de George Santayana (n° 10961)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.59  4.59  4.59  4.59  4.59 - Note moyenne : 4.59/5 (sur 490 votes)



Recherche de citations : Ceux qui / qui peuvent / peuvent souvenir / souvenir passé / passé sont / sont condamnés / condamnés répéter / Ceux peuvent / Ceux souvenir / Ceux passé

Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le [...] - George Santayana...

🖊 Le saviez-vous ?

La citation « Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le répéter. » est bien une citation de George Santayana - Sur internet sont présentes de nombreuses variantes apocryphes comme
    « Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter.»
    « Ceux qui refusent de comprendre le passé sont condamnés à le revivre.»
    « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. »
    « Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. »
    « Ceux qui oublient le passé sont condamnés à le revivre.»
    « Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre.»
    « Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre.»
    « Les peuples qui ne réfléchissent pas sur leur passé sont condamnés à le revivre.»
    « Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre.»
    « Oublier le passé, c'est se condamner à le revivre.»
    « Une civilisation qui oublie son passé est condamnée à le revivre.»
avec une attribution à divers auteurs : Karl Marx - Primo Levi, Winston Churchill, George Santayana et même des internautes ! Cette citation est donnée presque toujours sans référence ou source...
Le véritable auteur est bien George Santayana.

L'extrait en anglais.
« Progress, far from consisting in change, depends on retentiveness. When change is absolute there remains no being to improve and no direction is set for possible improvement: and when experience is not retained, as among savages, infancy is perpetual. Those who cannot remember the past are condemned to repeat it. In the first stage of life the mind is frivolous and easily distracted, it misses progress by failing in consecutiveness and persistence. This is the condition of children and barbarians, in which instinct has learned nothing from experience.»
George Santayana, The Life of Reason, Volume 1, 1905
Cette phrase est extraite de Vie de Raison

Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le répéter.
George SantayanaVie de Raison (1905) de
George Santayana


Références de George Santayana - Biographie de George Santayana



Votre commentaire sur cette citation


Cette phrase de George Santayana contient 15 mots. Il s'agit d'une citation courte.