La définition de Tonnant, Ante du dictionnaire français. Signification du mot et son éthymologie - De nombreux exemples d'usage en français ainsi que des citations.

Tonnant, ante
Nature : adj.
Prononciation : to-nan, nan-t'
Etymologie : Tonne.

Voir les citations du mot Tonnant, anteSignification du mot Tonnant, ante


Notre dictionnaire de français vous présente les définitions de tonnant, ante de manière précise, avec des exemples pertinents pour aider à comprendre la signification du mot.

Notre dictionnaire de définitions comprend des informations complémentaires telles que la nature du mot, sa prononciation, des exemples d'expressions, l'étymologie, les synonymes, les homonymes, les antonymes mais également les rimes et anagrammes. Quand la définition du mot s'y prête nous vous proposons des citations littéraires en rapport avec tonnant, ante pour illustrer la compréhension du mot ou préciser le sens et de répondre à la question quelle est la signification de Tonnant, Ante ?


La définition de Tonnant, Ante

Qui fait entendre le tonnerre.

Fig. Qui fait un bruit comparé au tonnerre.

Terme de blason. Avec feu et fumée.

S. f. pl. Terme de musique militaire. Tonnantes, timbales qui imitent le tonnerre.






Toutes les définitions de « tonnant, ante »


Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition

TONNANT, ANTE. adj.
Qui tonne. Jupiter tonnant. Fig., Une voix tonnante, Une voix forte et éclatante.

Littré

TONNANT (to-nan, nan-t') adj.
  • 1Qui fait entendre le tonnerre. Vos tonnerres sont bons à Grignan, ils ont un éclat et une majesté au-dessus de tous les autres? c'est un Jupiter tonnant, comme du temps de Sémélé, Sévigné, 353.

    Poétiquement, l'airain tonnant, le canon.

  • 2 Fig. Qui fait un bruit comparé au tonnerre. Il [le peuple] appelait à son secours la voix tonnante des tambours, des trompettes et de tous les autres instruments de musique, Rollin, Hist. anc. XXV, 1. Du nom tonnant de Dieu j'effrayais tous ces vices, Lamartine, Joc. VIII, 269.

    Voix tonnante, voix forte, éclatante.

  • 3 Terme de blason. Avec feu et fumée.
  • 4S. f. pl. Terme de musique militaire. Tonnantes, timbales qui imitent le tonnerre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition

TONNANT, (Mythol.) épithete que les Poëtes donnent assez souvent à Jupiter, comme au dieu qui étoit maître du tonnerre. Jupiter tonnant avoit un temple à Rome. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Wiktionnaire


Adjectif - français

tonnant

  1. Qui tonne.
    • Jupiter tonnant.
    • Il s'en faut même de peu que, pour être mieux conforme à cette image du Destin, la séance ne se soit pas effectivement terminée par une intervention de Jupiter tonnant : l'inflammation soudaine d'une quantité trop grande de magnésium provoqua une petite explosion qui jeta la pagaïe dans L'Adoration des Bergers. (Michel Leiris, L'âge d'homme, 1939, collection Folio, page 81.)
  2. (Figuré) Qualifie une voix forte et éclatante.
    • Une voix tonnante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l'identique 3.0

Trésor de la Langue Française informatisé


TONNANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. ? Part. prés. de tonner*.
II. ? Adjectif
A. ?
1. [En parlant d'un élément de la nature] Qui fait entendre le tonnerre. Ciel tonnant. Un monstrueux Borée, chargé d'ombre et d'orage, fondit sur moi en mugissant, me souleva et m'emporta (...) à travers des nuées tonnantes (A. France, Île ping., 1908, p. 159).
2. [En parlant d'une divinité] Qui lance la foudre et qui fait entendre le tonnerre, signe de colère, de puissance; p. ext., qui est fort, puissant. Je sais que tous nos jours ne sont rien, Dieu tonnant, Devant vos jours sans nombre (Hugo, Chants crépusc., 1835, p. 167).Derrière les temples de la Fortune et de Jupiter Tonnant (Dumas père, Caligula, 1837, prol. 1, p. 8).
B. ? P. anal.
1. Qui fait un bruit fort, violent comme celui du tonnerre. Synon. fracassant, tonitruant.La musique d'abord, cymbales frissonnantes, Triangles, tambourins, grosses caisses tonnantes (Pommier, Crâneries, 1842, p. 118).
? [P. méton.] Sous la rage tonnante du canon (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 225).
? Tonnant de + subst.La côte toute tonnante de ressacs (Cendrars, Dan Yack, Plan de l'Aiguille, 1929, p. 171).
? CHIM., vx. Gaz tonnant. Mélange de deux volumes d'hydrogène et d'un volume d'oxygène détonant au contact d'une flamme. Le platine finement divisé permet la combustion non explosive du gaz tonnant (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 333).Mélange tonnant. Mélange composé d'air, d'oxygène ou de chlore et de gaz combustibles hydrogénés ou carburés. Les seuls mélanges tonnants qui aient reçu une application industrielle sont ceux qui servent aux moteurs à explosion (Chalon, Explosifs mod., 1911, p. 389).
2.
a) [En parlant d'une pers.] Qui exprime quelque chose avec force, avec puissance. Synon. tonitruant.Il y eut dans l'Assemblée constituante des orateurs plus puissants, plus impétueux, plus tonnants [que Barnave] (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 2, 1850, p. 23).
b) [P. méton.]
? [En parlant d'un moyen d'expr.] Qui se manifeste avec force, avec véhémence, qui frappe. Sa diction est noble, son éloquence négligée, mâle, énergique, tonnante (Senancour, Rêveries, 1799, p. 214).Tous les trois jours je lisais dans les journaux des déclamations tonnantes contre deux écrivains célèbres de notre temps (Taine, Voy. Ital., t. 1, 1866, p. 370).
? Voix tonnante. Voix très forte. Déjà rasé, déjà peigné, père criait, la voix tonnante: ? De l'eau froide, beaucoup d'eau froide, pour durcir l'épiderme (Duhamel, Jard. bêtes sauv., 1934, p. 52).
? [En parlant d'un événement] Retentissant. Bilitis, un joli succès en dessous, pas encore tonnant mais très sérieux (Valéry,Corresp. [avec Gide],1898,p. 303).
Prononc. et Orth.: [t?n? ?], fém. [-? ?:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 193. Bbg. Quem. DDL t. 3, 12.

Pas d'info
Une suggestion ou précision pour la définition de Tonnant, Ante ? -


Mise à jour le samedi 4 février 2023 à 09h39



Mots proches recherchés



Mots du jour






 -  Tabac  -  Tact  -  Talent  -  Tao  -  Tasse  -  Telephone  -  Telephone portable  -  Television  -  Temeraire  -  Temps  -  Tendresse  -  Tension  -  Tentation  -  Terre  -  Terrorisme  -  Theatre  -  Theme  -  Theologien  -  Therapie  -  Timidite  -  Timidité  -  Tissus  -  Titanic  -  Toilette  -  Tolerance  -  Tombe  -  Torture  -  Tourisme  -  Touriste  -  Tout l'amour  -  Tradition  -  Traduction  -  Trahison  -  Train  -  Traite  -  Transcendance  -  Transparence  -  Transport  -  Travail  -  Travailler  -  Trésor  -  Tricher  -  Triste  -  Tristesse  -  Tristesse  -  Tromper  -  Tuer  -  Tutoyer  -  Tyrannie

Liste des mots et définitions commençant par


Etendez votre recherche :   Citation sur tonnant, antePoèmes tonnant, anteProverbes tonnant, ante

La définition du mot Tonnant, Ante est issue du Dictionnaire français - La définition et la signification du mot Tonnant, Ante sont données à titre indicatif. Les réponses à votre question sur la signification Tonnant, Ante présentées sur ce site peuvent être complétées par vos commentaires.