C'est quoi abandonner ?


Définition de abandonner


Définition :

  • Ne plus vouloir de quelque chose ou de quelqu’un.

  • Remettre à la discrétion de quelqu’un, de quelque chose. - J’ai abandonné mon sort à la Providence.

  • Livrer à. - Ils ont abandonné la ville aux pillards.

  • Abandonner l’oiseau : (term|fauconnerie) Le lâcher dans la campagne pour l’égayer.

  • Cesser une activité sans avoir pu la mener à terme.

  • facultés, des qualités physiques ou morales, lorsqu’elles viennent à nous manquer. - Mes forces m’abandonnent. - Son courage, sa prudence, sa présence d’esprit l’abandonna dans cette circonstance. - Si la fortune vous abandonne, ne vous abandonnez pas. - Vous êtes perdus si vous vous abandonnez.

  • Quitter, lâcher. - Lorsque le bateau se mit à couler, ils abandonnèrent le navire.

  • (vx) Laisser échapper. - Tenez ferme, n’abandonnez pas cette corde. - N’abandonnez pas les rênes de ce cheval. - N’abandonnez pas votre cheval. On dit dans un sens analogue - Abandonner les étriers, Retirer les pieds de dedans les étriers.

  • (fig) Ne pas poursuivre une chose, y renoncer. - Abandonner la poursuite d’une affaire. - Abandonner une cause. - Abandonner un projet, un ouvrage. - Abandonner ses prétentions, ses droits.

  • Remettre, confier. - J’ai abandonné le soin de mes affaires à un gérant intelligent et probe.

  • Exposer, livrer ; et, dans ce sens, il est toujours suivi de la préposition à. - Abandonner une ville au pillage, à la fureur des soldats. - Abandonner un vaisseau à l’orage, au vent. - Abandonner à la merci de, à la discrétion de, etc. - Abandonner quelqu’un à son caractère, à ses passions. - Abandonner un ecclésiastique au bras séculier, c’était le livrer au juge laïque, afin qu’il le punît selon les lois (par opposition au droit canon). - Abandonner une chose, une personne à quelqu’un, Lui permettre d’en faire, d’en dire ce qu’il lui plaira, lui en laisser l’entière disposition, lui laisser une entière liberté à son égard. - Abandonner tous ses biens à ses créanciers. - Je vous abandonne les fruits de mon jardin. - Vous vous plaignez de cet homme, dites-en ce qu’il vous plaira, je vous l’abandonne. - Je vous abandonne ce point, Je vous l’accorde, je vous le concède, je renonce à le soutenir, à m’en prévaloir. s’abandonner (prnl)

  • Se remettre à, se laisser aller à, se livrer à.

  • Perdre courage.

  • Se négliger dans son maintien, dans son habillement. - Un malade, un vieillard qui s’abandonne.

  • Se lancer sans ménagement. - Il s’abandonne dans ses études pour réussir.

  • (érot) Se livrer, succomber. - Elle s’abandonna à son amant.

  • (term|Équitation) Ralentir son allure, en parlant dun cheval.

  • Se laisser aller à des mouvements naturels. - Ne vous raidissez pas, abandonnez-vous. - Cet acteur ne s’abandonne pas assez. - S’abandonner à la débauche, au vice. - S’abandonner à la douleur, à la tristesse, aux pleurs. - S’abandonner à la foi. - Je m’abandonne à vous, à vos sages avis.

  • Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression

    Expression : s’abandonner à la Providence, Se remettre entièrement entre les mains de la Providence. s’abandonner à la fortune, Laisser aller les choses au hasard.

    Synonyme : déclarer forfait, jeter l’éponge

    Homonyme : abandonnai, abandonné, abandonnée, abandonnées, abandonnés, abandonnez,,,


    C'est quoi Abandonner : Une définition simple du mot Abandonner



    Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions :
    Citation abandonner   Citation sur abandonner   Poèmes abandonner   Proverbes abandonner   Rime avec abandonner




    Une précision sur la définition de Abandonner ?





    La définition de abandonner est issue du Wiktionaire le dictionnaire libre et gratuit. - Définition proposée sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.