Définition de « ambivalence »


Notre dictionnaire de français vous présente les définitions du mot ambivalence de manière claire et concise, avec des exemples pertinents pour aider à comprendre le sens du mot.

Il comprend des informations supplémentaires telles que des exemples d'expressions, l'étymologie, les synonymes, les homonymes, les antonymes mais également les rimes et anagrammes et bien sûr des citations littéraires sur ambivalence pour aider à enrichir la compréhension du mot Ambivalence et répondre à la question quelle est la définition de ambivalence ?

NOM genre (f) de 4 syllabes
Une définition simple : (fr-rég|??.bi.va.l??s) ambivalence (f)

  • (ucf|qualité) de ce qui est ambivalent.

  • (ucf|nature) de ce qui est ambivalent. Synonyme : doute, incertitude





    Définitions de « ambivalence »


    Trésor de la Langue Française informatisé


    AMBIVALENCE, subst. fém.

    Caractère de ce qui présente deux valeurs, deux composantes, opposées ou non. Synon. dualité.
    A.? Domaine de la psychol.Disposition à la simultanéité de deux sentiments ou de deux comportements opposés :
    1. On ne saurait exagérer l'importance de cette notion [celle de la dualité de l'individu] qui a connu au lendemain de la guerre une fortune psychologique inouïe. Chez Dostoïevski, devenu à la mode, c'était l'ambivalence des sentiments, la présentation de héros capables de tout le mal et de tout le bien, le divorce entre les actes commis et la nature de celui qui les avait commis qui accaparait l'attention. Arts et littératures dans la société contemporaine,t. 2, 1936, p. 3008.
    2. Dans l'univers du songe, la nuit la plus terrifiante et les lumières les plus pures, l'archange et le monstre se révèlent à l'homme, et cette ambivalence de la vision est l'une des données essentielles de l'expérience de Hugo. Toute extase est à la fois divine et périlleuse, elle ouvre les portes des profondeurs où dorment les larves, comme de l'infini vers quoi s'élève l'« ascension bleue ». A. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, pp. 372-373.
    3. ... les contradictions du caractère offrent (...) à l'observation, sinon toujours une explication, du moins un minimum de netteté dans le dessin. Mais cette contradiction ramassée et indistincte qu'est l'ambivalence? Depuis que Bleuler a donné à l'ambivalence droit de cité, depuis que le freudisme a cru trouver dans l'ambivalence affective de l'enfant, et notamment dans son ambivalence sexuelle au premier âge, la racine de toutes les ambivalences postérieures, la psychologie la fait lever de tous côtés. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 64.
    4. ... la femme n'incarne aucun concept figé; à travers elle s'accomplit sans trève le passage de l'espoir à l'échec, de la haine à l'amour, du bien au mal, du mal au bien. Sous quelque aspect qu'on la considère, c'est cette ambivalence qui frappe d'abord. S. de Beauvoir, Le Deuxième sexe,1949, p. 237.
    Rem. ,,Se distingue de l'ambiguïté, qui concerne l'interprétation des faits et non les faits eux-mêmes; de la bivalence et de la polyvalence, qui n'impliquent ni la simultanéité, ni l'opposition essentielles à l'ambivalence.`` (Foulq.-St-Jean 1962).
    B.? P. ext. Caractère de ce qui peut affecter deux formes, servir à deux usages, recevoir deux interprétations. Synon. ambiguïté :
    5. ... une certaine correspondance s'établit entre l'action volontaire et les relations objectives de causalité; cette correspondance, sur laquelle nous reviendrons longuement, justifie l'ambivalence de la terminologie. Mais cette ambivalence est devenue confusion; les mots action, efficacité, force, dynamisme, sont chargés désormais d'équivoque : le règne de la subjectivité et le règne de l'objectivité se contaminent mutuellement et ainsi la physique se charge d'anthropomorphisme. P. Ric?ur, Philosophie de la volonté,1949, pp. 193-194.
    6. ... certains médecins tenaient à honneur de rester chirurgiens. Récamier, au début du xixesiècle, fut un des derniers témoins de cette ambivalence. Après lui, dans la seconde moitié du xixesiècle et la première du xxe, il ne pouvait plus être question qu'un même homme exerçât les deux disciplines. La chirurgie avait gagné ses lettres de grande noblesse et de souveraine indépendance. M. Bariéty, Ch. Coury, Hist. de la médecine,1963, p. 786.
    7. L'ambiguïté des origines des institutions présentes explique le caractère mixte du régime et l'ambivalence de ses possibilités. G. Belorgey, Le Gouvernement et l'administration de la France,1967, p. 31.
    Rem. Attesté ds Lar. encyclop. et Quillet 1965.
    Prononc. : [? ?bival? ?:s].
    Étymol. ET HIST. ? 1. a) 1911 psychol. et psychanal. « caractère de ce qui comporte deux composantes opposées » (Ch. Ladame, cr. ds Revue neurologique, t. 22, vol. 2, 1911, pp. 125-126 de Bleuler, Zur Theorie des Schizophrenen Negativismus, -Zurich-, Psych. neurol. Wochensch. nos18, 19, 20, 21, p. 171, 184, 189, 195, 1910 : Le négativisme est un symptôme compliqué [...] D'après Bleuler les causes [...] sont : [...] L'ambivalence qui, à la même idée, réveille deux émotions opposées et à la même pensée, deux pensées de force opposée); b) 1924 (S. Freud trad. en fr. par S. Jankélévitch, Totem et Tabou, Paris, Payot, chap. II : Le tabou et l'ambivalence des sentiments, p. 55 : Si donc il nous était possible de découvrir la même ambivalence, le même conflit entre deux tendances opposées dans les prescriptions tabou); 2. 1936 p. ext. « caractère de ce qui se présente sous deux aspects » (J. Maritain, Humanisme intégral, p. 121 : [...] ce que nous avons dit de l'ambivalence fatale de l'histoire temporelle). Empr. à l'all. Ambivalenz, lui-même formé de l'élément préf. d'orig. lat. ambi « tous les deux » et du lat. valentia « puissance, valeur ». Ce terme all. semble avoir été introduit dans le lang. de la psychanal. par le psychiatre suisse Eugen Bleuler (1857-1939) dès 1910 (E. Bleuler, Vortrag über Ambivalenz ds Zentralblatt für Psychoanalyse, 1, 266 d'apr. Lapl.-Pont. 1967, p. 21, note 1) et a été largement employé par S. Freud (Zur Dynamik der Übertragung, 1912 etc. d'apr. Lapl.-Pont. 1967; Totem und Tabu, 1912).
    STAT. ? Fréq. abs. litt. : 57.
    BBG. ? Foulq.-St-Jean 1962. ? Garnier-Del. 1961 [1958]. ? Julia 1964. ? Lafon 1963. ? Lal. 1968. ? Lapl.-Pont. 1967. ? Moor 1966. ? Mucch. Psychol. 1969. ? Piéron 1963. ? Porot 1960. ? Psychol. 1969. ? Sill. 1965.

    ambivalence*, -


    Wiktionnaire


    Nom commun - français

    ambivalence \??.bi.va.l??s\ féminin

    1. (Psychologie) Apparition simultanée de deux sentiments opposés : l'amour et la haine, ou encore désirer une chose et son contraire.
      • Là encore, la relation à Shakespeare se joue sur un mode de l'ambivalence en ce qu'elle s'inscrit dans une tension entre une vénération à laquelle l'écrivain américain cherche à imprimer son propre rite ([?]) et une tentative d'inscrire le barde dans un processus historique en faisant référence à la Déclaration d'indépendance. (Ronan Ludot-Vlasak, « Entre consécration et profanation. Melville et la lettre shakespearienne », dans Revue française d'études américaines 2014/4 (n° 141), p. 50.)
    2. (Par extension) Caractère de ce qui a deux aspects, deux propriétés opposées.
      • L'ambivalence et le laxisme des autorités de l'État laïque et de la nouvelle intelligentsia séculière ébranlèrent le sécularisme même. Dès l'instant [?] où l'influence européenne diminua, la laïcité déclina et son attrait se volatilisa. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction d'Odette Guitard, 1992, 1992, p.97)
      • L'ambivalence du numérique nécessite de repenser la protection des droits fondamentaux. (Laure Kaltenbach, (directeur du Forum d'Avignon) et Olivier Le Guay (responsable éditorial du laboratoire d'idées du Forum d'Avignon), Sur les données personnelles, l'Europe peut encore gagner, Journal La Croix, 1er octobre 2014, page 24)
      • La conséquence de ce complexe d'ambivalences est une série d'ambiguïtés aux niveaux différents du statut du texte littéraire, du traitement didactique de ce texte, et des fonctions de l'enseignant. (Christian Puren, « Ambiguïtés et ambivalences dans le traitement didactique du texte littéraire dans l'enseignement de l'espagnol en France » , dans Ambiguïtés, ambivalences, textes réunis par Anne-Marie Vanderlynden, Cahiers du CRIAR n° 14, Publication Univ. Rouen-Le Havre, 1995, p. 188)
    Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l'identique 3.0

    Étymologie de « ambivalence »

    (1910) De l'allemand Ambivalenz (? voir ambi- et valentia en latin), terme introduit dans le langage de la psychanalyse par Bleuler et largement employé par Freud.
    Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l'identique 3.0

    AMBIVALENCE, subst. fém.
    Étymol. ET HIST. ? 1. a) 1911 psychol. et psychanal. « caractère de ce qui comporte deux composantes opposées » (Ch. Ladame, cr. ds Revue neurologique, t. 22, vol. 2, 1911, pp. 125-126 de Bleuler, Zur Theorie des Schizophrenen Negativismus, -Zurich-, Psych. neurol. Wochensch. nos18, 19, 20, 21, p. 171, 184, 189, 195, 1910 : Le négativisme est un symptôme compliqué [...] D'après Bleuler les causes [...] sont : [...] L'ambivalence qui, à la même idée, réveille deux émotions opposées et à la même pensée, deux pensées de force opposée); b) 1924 (S. Freud trad. en fr. par S. Jankélévitch, Totem et Tabou, Paris, Payot, chap. II : Le tabou et l'ambivalence des sentiments, p. 55 : Si donc il nous était possible de découvrir la même ambivalence, le même conflit entre deux tendances opposées dans les prescriptions tabou); 2. 1936 p. ext. « caractère de ce qui se présente sous deux aspects » (J. Maritain, Humanisme intégral, p. 121 : [...] ce que nous avons dit de l'ambivalence fatale de l'histoire temporelle). Empr. à l'all. Ambivalenz, lui-même formé de l'élément préf. d'orig. lat. ambi « tous les deux » et du lat. valentia « puissance, valeur ». Ce terme all. semble avoir été introduit dans le lang. de la psychanal. par le psychiatre suisse Eugen Bleuler (1857-1939) dès 1910 (E. Bleuler, Vortrag über Ambivalenz ds Zentralblatt für Psychoanalyse, 1, 266 d'apr. Lapl.-Pont. 1967, p. 21, note 1) et a été largement employé par S. Freud (Zur Dynamik der Übertragung, 1912 etc. d'apr. Lapl.-Pont. 1967; Totem und Tabu, 1912).

    Quel nombre de points fait le mot ambivalence au Scrabble ?

    Le mot ambivalence vaut 19 points au Scrabble.

    ambivalence

    Informations sur le mot ambivalence - 11 lettres, 5 voyelles, 6 consonnes, 9 lettres uniques.


    Le calcul de points ne prend pas en compte lettre compte double, lettre compte triple, mot compte double et mot compte triple. Ces cases augmentent les valeurs des mots posés selon un coefficient indiqué par les règles du jeu de Scrabble.

    SCRABBLE © est une marque déposée. Tous les droits de propriété intellectuelle du jeu sont détenus aux Etats-Unis et au Canada par Hasbro Inc. et dans le reste du monde par J.W. Spear & Sons Limited de Maidenhead, Berkshire, Angleterre, une filiale de Mattel Inc. Mattel et Spear ne sont pas affiliés à Hasbro.

    ambivalence

    Les rimes de « ambivalence »


    On recherche une rime en @S .

    Les rimes de ambivalence peuvent aider les poètes et les paroliers à trouver des mots pour former des vers avec une structure rythmique cohérente, mais aussi pour jouer avec les mots et les sons, découvrir de nouvelles idées et perspectives ce qui peut être amusant et divertissant.

    Les rimes en @s

    Rimes de intendances      Rimes de bombance      Rimes de balances      Rimes de providence      Rimes de blanches      Rimes de bioluminescence      Rimes de blanches      Rimes de luisance      Rimes de impotence      Rimes de science      Rimes de urgence      Rimes de concurrences      Rimes de repentance      Rimes de dansent      Rimes de prévoyance      Rimes de adolescence      Rimes de préférences      Rimes de errances      Rimes de crédences      Rimes de free-lance      Rimes de phosphorescences      Rimes de assistance      Rimes de tranches      Rimes de transhumance      Rimes de arrogance      Rimes de clémence      Rimes de offense      Rimes de obédience      Rimes de bienséances      Rimes de enclenche      Rimes de mésalliances      Rimes de pestilences      Rimes de substances      Rimes de complaisances      Rimes de fluorescence      Rimes de influences      Rimes de appartenance      Rimes de consistance      Rimes de reconnaissance      Rimes de déliquescence      Rimes de connivences      Rimes de relancent      Rimes de résurgence      Rimes de présences      Rimes de flagrance      Rimes de vaillance      Rimes de confidences      Rimes de ascendances      Rimes de inconsciences      Rimes de décadence     

    Mots du jour

    intendances     bombance     balances     providence     blanches     bioluminescence     blanches     luisance     impotence     science     urgence     concurrences     repentance     dansent     prévoyance     adolescence     préférences     errances     crédences     free-lance     phosphorescences     assistance     tranches     transhumance     arrogance     clémence     offense     obédience     bienséances     enclenche     mésalliances     pestilences     substances     complaisances     fluorescence     influences     appartenance     consistance     reconnaissance     déliquescence     connivences     relancent     résurgence     présences     flagrance     vaillance     confidences     ascendances     inconsciences     décadence     


    Les citations sur « ambivalence »

    1. Toute son ambivalence est là. « Fais-le pas » ou « Fais le pas ». De l'importance du tiret et de l'inconscient.

      Auteur : Hervé Le Tellier - Source : Assez parlé d'amour (2009)


    2. L'ambivalence de ces sentiments le troublait plus qu'il ne voulait l'admettre.

      Auteur : Jean-Pierre Davidts - Source : Le Petit Prince Retrouvé


    3. Je ne suis pas un écrivain engagé. L'écrivain engagé a tendance à être peu subtil car il doit faire passer un message. Dans ses textes, il n'y a pas de place pour l'ambiguïté. Moi, au contraire, j'aime travailler dans l'ambivalence parce qu'il me semble qu'elle nous fait réfléchir davantage.

      Auteur : Anne-Laure Bondoux - Source : Entretien avec RFI, par Tirthankar Chanda le 14-02-2013


    4. Anna s'est entendue. Toute son ambivalence est là. «Fais-le pas» ou «Fais le pas». De l'importance du tiret et de l'inconscient.

      Auteur : Hervé Le Tellier - Source : Assez parlé d'amour (2009)


    5. Elle avait beaucoup de rancune à son égard, mais il l'attirait: comment ressentait-elle cette ambivalence ...

      Auteur : Simone de Beauvoir - Source : La Force de l'âge (1960)


    Les citations sur ambivalence renforcent la crédibilité et la pertinence de la définition du mot ambivalence en fournissant des exemples concrets et en montrant l'utilisation d'un terme par des personnes célèbres. Elles peuvent également renforçer la compréhension du sens d'un terme et en ajoutant une dimension historique.

    Les mots proches de « ambivalence »

    AmbagesAmbassadeAmbassadeurAmbassadriceAmbeAmbesasAmbiAmbiant, anteAmbidextreAmbieux, euseAmbigu, uëAmbiguitéAmbigumentAmbitieusementAmbitieux, euseAmbitionAmbitionnerAmbleAmblerAmbonAmbreAmbré, éeAmbretteAmbroisie et quelquefois ambroAmbulacraireAmbulanceAmbulant, anteAmbulatoire

    Les mots débutant par amb  Les mots débutant par am

    AmbacourtambagesAmbarès-et-LagraveambassadeambassadesambassadeurambassadeursambassadriceambassadricesAmbaxAmbazacAmbelAmbenayAmbéracAmbérieu-en-BugeyAmbérieuxAmbérieux-en-DombesAmberloupAmbernacAmberreAmbertAmbèsAmbeyracAmbialetambianceambiancesambiantambianteambiantesambiantsambidextreambidextreAmbiegnaAmbiegnaAmbierleAmbiévillersambiguambiguëambiguësambiguïtéambiguïtésambigusAmbillouAmbillou-ChâteauAmbillyambitieuseambitieuseambitieusesambitieusesambitieux

    Les synonymes de « ambivalence»

    Les synonymes de ambivalence :

      1. ambiguïté
      2. amphibologie
      3. équivoque
      4. énigme
      5. janotisme
      6. obscurité
      7. imprécision
      8. incertitude

    synonymes de ambivalence

    Fréquence et usage du mot ambivalence dans le temps


    Évolution historique de l’usage du mot « ambivalence » avec Google Books Ngram Viewer qui permet de suivre l’évolution historique de l'usage du mot ambivalence dans les textes publiés.



    Classement par ordre alphabétique des définitions des mots français.


    Une précision sur la définition de Ambivalence ?






    Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions :

    Citations ambivalence     Citation sur ambivalence   Poèmes ambivalence   Proverbes ambivalence   Rime avec ambivalence    Définition de ambivalence  


    Définition de ambivalence présentée par dicocitations.com. Les définitions du mot ambivalence sont données à titre indicatif et proviennent de dictionnaires libres de droits dont Le Littré, le Wiktionnaire, et le dictionnaire de l'Académie Française.



    Les informations complémentaires relatives au mot ambivalence notamment les liens vers les citations sont éditées par l’équipe de dicocitations.com. Ce mot fait partie de la catégorie des mots français de 11 lettres.

    Page modifiée le samedi 25 mars 2023 19:13:18