La définition de Réjouissance du dictionnaire français. Signification du mot et son éthymologie - De nombreux exemples d'usage en français ainsi que des citations.

Réjouissance
Nature : s. f.
Prononciation : ré-jou-i-san-s'
Etymologie : Réjouissant.

Voir les citations du mot RéjouissanceSignification du mot Réjouissance


Notre dictionnaire de français vous présente les définitions de réjouissance de manière précise, avec des exemples pertinents pour aider à comprendre la signification du mot.

Notre dictionnaire de définitions comprend des informations complémentaires telles que la nature du mot, sa prononciation, des exemples d'expressions, l'étymologie, les synonymes, les homonymes, les antonymes mais également les rimes et anagrammes. Quand la définition du mot s'y prête nous vous proposons des citations littéraires en rapport avec réjouissance pour illustrer la compréhension du mot ou préciser le sens et de répondre à la question quelle est la signification de Réjouissance ?


La définition de Réjouissance

Manifestation de joie.

Terme du jeu de lansquenet. La carte sur laquelle tous les coupeurs et les autres peuvent mettre de l'argent.

Terme de boucherie. Certaine portion de basse viande que l'acheteur est forcé de prendre, ou, plus souvent, aujourd'hui, os que les bouchers mettent dans la viande pesée à leurs pratiques. Sous le règne de Henri IV, sur la proposition du prévôt des marchands Miron, une ordonnance parut qui, vu le prix extraordinaire de la viande, décidait qu'elle serait vendue au peuple débarrassée des os ; les os devaient être répartis sur la vente des qualités supérieures ; le peuple accepta cette ordonnance avec grande joie ; le soir, Paris fut illuminé, et de là le mot réjouissance appliqué à ce qui ne réjouit plus personne aujourd'hui, Petites ignorances de la conversation, par CH. ROZAN.




Toutes les définitions de « réjouissance »


Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition

RÉJOUISSANCE. n. f.
Démonstration de joie. On fit de grandes réjouissance, il y eut de grandes réjouissances à l'occasion de cet événement. Toutes les maisons furent illuminées en signe de réjouissance. En termes de Boucherie, il se dit d'une Certaine portion de basse viandes, ou plus souvent d'os, qu'on oblige l'acheteur de prendre avec la bonne viande et au même prix.

Littré

RÉJOUISSANCE (ré-jou-i-san-s') s. f.
  • 1Manifestation de joie. Le monde n'était pas triste avant Aristote et Bernia?; ce ne sont pas eux qui ont commencé sa réjouissance, Guez de Balzac, liv. VI, lett. 5. Un petit mot de réjouissance au père et au fils [d'Andilly et Pompone nommé ministre] ne serait-il point de bonne grâce à vous, qui êtes si aimée de toute la famille?? Sévigné, à Mme de Grignan, 13 sept. 1671. Quoi?!? tandis que tous mes frères campent sous des tentes? je demeurerais seul ici dans l'oisiveté au milieu des douceurs et des réjouissances d'une famille?? Massillon, Confér. Fuite du monde. On croirait d'abord que la joie et les plaisirs sont le partage de ce monde réprouvé, et, que, n'ayant pas de son côté le bonheur de l'innocence et de la vertu, il a du moins les douceurs et les réjouissances du vice, Massillon, Profess. relig. Serm. 1.

    Au pluriel. Fêtes publiques. Néhémias? fut sollicité par les officiers du roi de Perse de descendre dans la plaine d'Ono pour conférer avec eux, renouveler leur alliance, et célébrer cette entrevue par des réjouissances et des festins, Massillon, Confér. Fuite du monde.

  • 2Terme du jeu de lansquenet. La carte sur laquelle tous les coupeurs et les autres peuvent mettre de l'argent. S'il est quelque joueur qui vive de son gain, On en voit tous les jours mille mourir de faim, Qui, forcés à garder une longue abstinence, Pleurent d'avoir trop mis à la réjouissance, Regnard, le Joueur, I, 10. Ce que je ne puis souffrir, c'est que vous soyez coiffée d'un petit chevalier joueur qui va mettre à la réjouissance les dépouilles du traitant, Lesage, Turcaret, I, 1.
  • 3 Terme de boucherie. Certaine portion de basse viande que l'acheteur est forcé de prendre, ou, plus souvent, aujourd'hui, os que les bouchers mettent dans la viande pesée à leurs pratiques. Sous le règne de Henri IV, sur la proposition du prévôt des marchands Miron, une ordonnance parut qui, vu le prix extraordinaire de la viande, décidait qu'elle serait vendue au peuple débarrassée des os?; les os devaient être répartis sur la vente des qualités supérieures?; le peuple accepta cette ordonnance avec grande joie?; le soir, Paris fut illuminé, et de là le mot réjouissance appliqué à ce qui ne réjouit plus personne aujourd'hui, Petites ignorances de la conversation, par CH. ROZAN.

HISTORIQUE

XVIe s. Ces despouilles monstrées de main en main partout, apporterent aux Romains une merveilleuse resjouissance, Amyot, Pyrrh. 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition

RÉJOUISSANCE, s. f. (Gram.) actions par lesquelles on marque sa joie. Le carnaval est un tems de réjouissance : il y a des réjouissances publiques à la naissance des princes, à leurs mariages.

Réjouissances, (Usages, Coutumes.) je comparerois volontiers les réjouissances publiques à l'occasion des batailles gagnées, aux lectisternes imaginés chez les Romains, pour obtenir des dieux la cessation des calamités. Il ne résultoit guere des lectisternes, l'effet qu'on en faisoit espérer au peuple ; mais on le distrayoit ainsi pendant ce tems-là, des idées fâcheuses que lui offroient les maux qu'il éprouvoit. (D. J.)

Réjouissance, (terme de Lansquenet.) la réjouissance est une carte que le coupeur qui a la main, tire immédiatement après la sienne, & sur laquelle les joueurs ou carabineurs mettent ce qu'ils veulent. Si la carte du joueur vient la premiere, tous ceux qui ont mis à la réjouissance, tirent leur rétribution ; mais s'il amene la réjouissance, la premiere, il gagne tout ce qu'on avoit mis sur la carte ; on dit aussi que les réjouissances ruinent ou enrichissent les coupeurs. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Wiktionnaire


Nom commun - français

réjouissance \?e.?wi.s??s\ féminin ? Note : Il s'emploie surtout au pluriel.

  1. Démonstration de joie.
    • On fit des réjouissances publiques, et il y eut en Flandre une fête comme on n'en avait point vu depuis que le monde est monde. (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847?1875)
    • Mais l'artiste et son auditoire sont infatigables, le concert s'éternise, et nous devons fournir une bonne étape demain. Aussi, à une heure déjà avancée, je finis par donner le signal de la cessation des réjouissances [?]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 34)
    • Certaines communes, écrivait le préfet, à l'occasion des fêtes patronales, ou de manifestations agricoles, ont, à leur programme de réjouissances, des concours de buveurs de cidre ou autres boissons. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Quand le roi, informé de l'événement, sut qu'un de ses sujets avait été hissé à la potence le jour où les juifs célébraient, par des réjouissances, le souvenir de la pendaison d'Aman, il entra en fureur. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Fatigué du vacarme des réjouissances qui battaient leur plein au château, Sir Trystan Delanyea déambulait sur le chemin de ronde du rempart en humant à pleins poumons l'air frais du dehors. (Margaret Moore, Le baiser du guerrier, traduit de l'anglais, éditions Harlequin, collection "Les Historiques", 2007, chapitre 1)
  2. (Boucherie) Certaine portion de basse viande, ou plus souvent d'os, qu'on oblige l'acheteur de prendre avec la bonne viande et au même prix.
  3. (Lorraine)(Vieilli) Petit morceau de pain que le boulanger donnait en plus des achats.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l'identique 3.0

Trésor de la Langue Française informatisé


RÉJOUISSANCE, subst. fém.

I.
A. ? Au sing., vieilli. Fait de se réjouir, d'éprouver de la joie, de la satisfaction; cette joie, cette satisfaction. Après souper, c'est une vraie réjouissance pour tout le monde que les imitations de Gibert, qui ont, à la fin, le pouvoir (...) de dégeler Zola, dont l'air ennuyé et grognon a frappé tout le monde (Goncourt, Journal, 1885, p. 516).
? Loc. adv. En réjouissance de. En signe de joie, à l'occasion de. La musique annonçoit une fête. En réjouissance du mariage prochain d'Adélaïde avec le défenseur de René (Chateaubr., Natchez, 1826, p. 365).
B. ? Au plur. Fêtes, divertissements collectifs organisés à l'occasion d'un événement heureux. Synon. festivités.Réjouissances princières, publiques. [Le duc Philippe] fonda pour l'anniversaire de cette bataille, une messe de la victoire. Le régent anglais ordonna des feux de joie et des réjouissances à Paris (Barante, Hist ducs Bourg., t. 4, 1824, p. 412).
Rem. 1. Ce sens tend à vieillir au xxes., on emploie plutôt festivités. 2. On rencontre dans le lang. fam., parfois p. antiphr., le programme des réjouissances au sens de « le détail de ce qui est prévu ».
II.
A. ? Vx, BOUCH. Morceau d'os ou de basse viande que les bouchers pesaient obligatoirement avec la viande de qualité moyenne ou même médiocre vendue au peuple. (Dict. xixeet xxes.).
B. ? P. anal., région., vx. En Lorraine, le pays de Me Demange et le mien, la réjouissance, c'est un petit morceau de pain que les boulangers donnent en plus de la miche (Barrès, Scènes et doctr., t. 1, 1902, p. 174).
Prononc. et Orth.: [?e?wis? ?:s]. Ac. 1694: resjouïssance; 1718: rejouissance; dep. 1740: réjouissance. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1460 resjouyssance « action de se réjouir » (Myst. du siège d'Orléans, éd. F. Guessard et E. de Certain, 4586); 2. 1666 au plur. « fête » (A. Furetière, Le Roman bourgeois, p. 120 ds IGLF). B. 1783 bouch. (L. S. Mercier, Tabl. de Paris, t. 5, p. 122: Les bouchers fournissent les grosses maisons de ce qu'il y a de meilleur dans le b?uf; ils vendent au peuple ce qu'il y a de moindre, et ils y ajoutent encore des os qu'on appelle ironiquement des réjouissances [it. ds le texte]). Dér. de réjouissant*; suff. -ance*. Fréq. abs. littér.: 163.

RÉJOUISSANCE, subst. fém.
Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1460 resjouyssance « action de se réjouir » (Myst. du siège d'Orléans, éd. F. Guessard et E. de Certain, 4586); 2. 1666 au plur. « fête » (A. Furetière, Le Roman bourgeois, p. 120 ds IGLF). B. 1783 bouch. (L. S. Mercier, Tabl. de Paris, t. 5, p. 122: Les bouchers fournissent les grosses maisons de ce qu'il y a de meilleur dans le b?uf; ils vendent au peuple ce qu'il y a de moindre, et ils y ajoutent encore des os qu'on appelle ironiquement des réjouissances [it. ds le texte]). Dér. de réjouissant*; suff. -ance*.

Une suggestion ou précision pour la définition de Réjouissance ? -


Mise à jour le lundi 6 février 2023 à 07h04



Mots proches recherchés



Mots du jour






.$char.
 -  Racine  -  Racisme  -  Raillerie  -  Raison  -  Raisonnement  -  Rancune  -  Realisme  -  Realite  -  Rebelle  -  Reception  -  Recevoir  -  Recherche  -  Recolter  -  Recompense  -  Reconnaissance  -  Reconnaître  -  Record  -  Reddition  -  Reflechir  -  Regard  -  Regime  -  Regle  -  Regret  -  Reincarnation  -  Reine  -  Religion  -  Remède  -  Remords  -  Rencontre  -  Rengaine  -  Renoncement  -  Repartie  -  Repas  -  Repentir  -  Repos  -  Reproduction  -  Reputation  -  Resilience  -  Respect  -  Respecter  -  Responsabilite  -  Restaurant  -  Retraite  -  Retrospective  -  Réussite  -  Reussite  -  Reve  -  Rêve  -  Reveil  -  Revolte  -  Revolution  -  Riche  -  Richesse  -  Ridicule  -  Rire  -  Roman  -  Romantique  -  Rumination  -  Rupture  -  Rythme

Liste des mots et définitions commençant par


Etendez votre recherche :   Citation sur réjouissancePoèmes réjouissanceProverbes réjouissance

La définition du mot Réjouissance est issue du Dictionnaire français - La définition et la signification du mot Réjouissance sont données à titre indicatif. Les réponses à votre question sur la signification Réjouissance présentées sur ce site peuvent être complétées par vos commentaires.