citation 1

Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort - Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port
Pierre CorneilleLe Cid (1636), IV, 3, Rodrigue de
Pierre Corneille


Références de Pierre Corneille - Biographie de Pierre Corneille

Plus sur cette citation >> Citation de Pierre Corneille (n° 4569)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.5  4.5  4.5  4.5  4.5 - Note moyenne : 4.5/5 (sur 522 votes)



Recherche de citations : Nous partîmes / partîmes cinq / cinq cents / cents mais / mais par / par prompt / prompt renfort / renfort nous / nous vîmes / vîmes trois / Nous cinq

Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort - Nous [...] - Pierre Corneille...
🖊 Le saviez-vous ?

« Nous partîmes cinq cents, mais par un prompt renfort, Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port Tant, à nous voir marcher avec un tel visage, Les plus épouvantés reprenaient de courage. » est un extrait de Le Cid, Pierre Corneille, éd. Classique Hatier, 1991, acte IV, scène 3, p. 66 vers 1259-1260 (Don Rodrigue au Roi)

L'extrait un peu plus long
Il n’est pas temps encor de chercher le trépas :
Ton prince et ton pays ont besoin de ton bras.
La flotte qu’on craignait, dans ce grand fleuve entrée,
Croit surprendre la ville et piller la contrée.
Les Maures vont descendre, et le flux et la nuit
Dans une heure à nos murs les amène sans bruit.
La cour est en désordre, et le peuple en alarmes :
On n’entend que des cris, on ne voit que des larmes.
Dans ce malheur public mon bonheur a permis
Que j’aie trouvé chez moi cinq cents de mes amis,
Qui sachant mon affront, poussés d’un même zèle,
Se venaient tous offrir à venger ma querelle.
Tu les a prévenus ; mais leurs vaillantes mains
Se tremperont bien mieux au sang des Africains.


« Nous partîmes 500 ; mais par un prompt renfort Nous nous vîmes 3000 en arrivant au port, Tant, à nous voir marcher avec un tel visage, Les plus épouvantés reprenaient leur courage ! Pierre Corneille, Le Cid, acte IV, scène 3. - » Cette citation est très connue, ce qui n'empêche pas certains politiques de se prendre les pieds dans le tapis d'une référence litteraire au Cid, de Corneille...
S'adressant aux entrepreneurs, Nicolas Sarkozy regrettait de ne pas avoir davantage reçu leur soutien lorsqu'il était aux affaires, pour engager certaines réformes.
« J'aurais tellement aimé sentir cette pression positive quand je me battais pour les universités, le bouclier fiscal, les heures supplémentaires, les retraites, la rupture conventionnelle.... une pression qui m'aurait aidé à aller plus loin. Je le dis gentiment mais je le dis quand même, (...) c'est comme dans Le Cid, ils partirent à 50 millions et il se retrouva tout seul ! »
Nicolas Sarkozy - S'adressant aux entrepreneurs en 2016 -


Dans Le Cid, il n'y a pas de 50 millions, mais cinq cents ou trois mille. Nicolas Sarkozy effectue un contresens.
En effet, chez Corneille, Rodrigue ne dispose que de peu d'hommes au départ (500) mais voit sa troupe grossir (pour passer à 3000) pour finalement remporter la bataille : tout l'inverse de ce que décrit Nicolas Sarkozy !

Votre commentaire sur cette citation



Cette phrase de Pierre Corneille contient 21 mots. Il s'agit d'une citation de longueur normale.