citation 1

L'oeil de Julien suivait machinalement l'oiseau de proie. Ses mouvements tranquilles et puissants le frappaient, il enviait cette force, il enviait cet isolement. C'était la destinée de Napoléon, serait-ce un jour la sienne?
Henri Beyle, dit StendhalLe Rouge et le Noir (1830) de
Henri Beyle, dit Stendhal


Références de Henri Beyle, dit Stendhal - Biographie de Henri Beyle, dit Stendhal

Plus sur cette citation >> Citation de Henri Beyle, dit Stendhal (n° 93647)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



Recherche de citations : oeil Julien / Julien suivait / suivait machinalement / machinalement oiseau / oiseau proie / proie Ses / Ses mouvements / mouvements tranquilles / tranquilles puissants / puissants frappaient / oeil suivait

L'oeil de Julien suivait machinalement l'oiseau de proie. Ses [...] - Henri Beyle, dit Stendhal...



Votre commentaire sur cette citation



Cette phrase de Henri Beyle, dit Stendhal contient 36 mots. Il s'agit d'une citation longue.