citation 1

Sapere aude ! [ Ose savoir ] Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières.
Emmanuel KantQu'est-ce que les Lumières ? (1784) de
Emmanuel Kant


Références de Emmanuel Kant - Biographie de Emmanuel Kant

Plus sur cette citation >> Citation de Emmanuel Kant (n° 172383)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Recherche de citations : Sapere aude / aude Ose / Ose savoir / savoir Aie / Aie courage / courage servir / servir ton / ton propre / propre entendement / entendement Voilà / Sapere Ose

Sapere aude ! [ Ose savoir ] Aie le courage de te servir de ton [...] - Emmanuel Kant...

« Ose savoir »



Une expression latine issue des Epîtres d’Horace qui signifiait alors : « Ose savoir ! » Dimidium facti qui coepit habet : sapere aude ; Incipe en latin.

Kant distingue entre deux états Unmündigkeit (de) et Mündigkeit (de), la minorité et la majorité dans le sens légal des termes. Devenir majeur est pour lui le but à atteindre d'une raison « éclairée ». Mais comment devient-on majeur ? Kant considère que la plupart se laissent guider par des « tuteurs » autoproclamés, qui au-delà de dicter la conduite et les décisions de chacun, les rendent dépendants en prétendant que toute décision prise sans consultations est dangereuse. Les « adultes mineurs » se complaisent dans cet état parce qu'ils sont « lâches » et « paresseux » ou parce qu'ils n'osent plus prendre leurs propres décisions à la suite d'une mauvaise expérience. Cet état de minorité devient alors une seconde nature, on n'ose plus faire usage de son « propre entendement », d'où « Sapere aude ! » (« Aie le courage de savoir ! / Ose savoir ! »). Il est indispensable selon lui de vivre sa propre expérience et de subir des échecs, tel un enfant qui apprend à marcher et qui trébuche et tombe au début, afin d'apprendre à les éviter et d'atteindre la majorité. La seule façon d'apprendre à un homme à penser, selon lui, est de le laisser tenter lui-même.

Penser sans préjugé Ne pas se laisser diriger par un autre (on rejoint Rousseau) quand il s'agit d'exercer sa raison : voilà la résolution, la devise des Lumières. Kant la formule en empruntant à Horace, le poète latin du 1er siècle avant Jésus-Christ, la maxime "Sapere aude !" ("Aie le courage de savoir !").
L'oeuvre philosophique de Kant répond alors à la double question qui surgit une fois la résolution prise : "que peut-on savoir ?" (voir "Critique de la raison pure") et "que doit-on faire ?" (voir par exemple "Critique de la raison pratique").
Il serait en effet faux de penser que la raison peut tout. Pour Kant, il s'agit alors d'en déterminer précisément la portée, et de distinguer sûrement ce qui relève du savoir et ce qui relève de la croyance.
Kant va redéfinir cette injonction comme étant la devise des Lumières en la traduisant par : « Aie le courage de te servir de ta propre intelligence ! »
Sapere aude ou Sapere aude ! est une locution latine à l’origine empruntée à Horace (Épitres, I, 2, 40) signifiant littéralement « Ose savoir ! ». Cette injonction est plus couramment traduite par « Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! » ou « Ose penser par toi-même » et est connue pour être la devise des Lumières selon Emmanuel Kant.

Beaucoup d’hommes et de femmes sont persuadés qu’ils ne disposent pas des outils et des connaissances pour devenir autonomes dans leurs décisions. Ils pensent que les princes, les prêtres, les savants détiennent la vérité et sont autorisés à leur dire ce qu’il faut penser et faire. Mais le mouvement des Lumières, au XVIIIe siècle, nous enjoint au contraire à aller chercher nous-mêmes les informations et à exprimer nos avis. Néanmoins, pour réaliser ce projet, il faut se secouer un peu et comprendre que le savoir est accessible à n’importe quelle personne de bonne volonté.

Dans son célèbre essai Qu'est-ce que les Lumières ?, en 1784, Emmanuel Kant donne la définition suivante : « Le mouvement des Lumières est la sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable, puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui. Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières. »

A noter : La devise de la ville d'Oldham est « Sapere Aude ».

Citations en rapport

Vouloir et pouvoirOser et savoirOseEtre responsable

Votre commentaire sur cette citation




Cette phrase de Emmanuel Kant contient 20 mots. Il s'agit d'une citation courte.