citation 1

Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâne
Qu'un cercle de fer serre ainsi qu'un vieux tombeau
Et triste, j'erre après un rêve vague et beau,
Par les champs où la sève immense se pavane.
Stéphane MallarméPoésies (1898), Renouveau de
Stéphane Mallarmé


Références de Stéphane Mallarmé - Biographie de Stéphane Mallarmé

Plus sur cette citation >> Citation de Stéphane Mallarmé (n° 129654)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Recherche de citations : Des crépuscules / crépuscules blancs / blancs tiédissent / tiédissent sous / sous mon / mon crâne / crâne cercle / cercle fer / fer serre / serre ainsi / Des blancs

Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâne    Qu'un cercle [...] - Stéphane Mallarmé...

Votre commentaire sur cette citation


Cette phrase de Stéphane Mallarmé contient 40 mots. Il s'agit d'une citation longue.