citation 1

Chaque pays nouveauqu’on le veuille ou nonéclaire et transforme un peu le voyageur perméable aux impressions imprévues, sensible au chant secret d’une langue et d’un paysage des âmes qu’il ne connaissait pas, sinon par intermédiaires qui trahissent toujours la vérité, ce qu’elle a de plus fin, ou de plus fragile, de plus elle-même, de plus irréductible à toute traduction, à toute vulgarisation...
Joséphine Baker« Les mémoires » de Joséphine Baker, recueillis par Marcel Sauvage (1949) de
Joséphine Baker


Références de Joséphine Baker - Biographie de Joséphine Baker

Plus sur cette citation >> Citation de Joséphine Baker (n° 173357)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Recherche de citations : Chaque pays / pays nouveau / nouveau qu’on / qu’on veuille / veuille non / non éclaire / éclaire transforme / transforme peu / peu voyageur / voyageur perméable / Chaque nouveau

Chaque pays nouveau – qu’on le veuille ou non – éclaire et [...] - Joséphine Baker...

Votre commentaire sur cette citation


Cette phrase de Joséphine Baker contient 73 mots. Il s'agit d'une citation très longue.