citation 1

Messieurs, oui, nous avons, nous aussi, le culte du passé. Ce n’est pas en vain que tous les foyers des générations humaines ont flambé, ont rayonné ; mais c’est nous, parce que nous marchons, parce que nous luttons pour un idéal nouveau, c’est nous qui sommes les vrais héritiers du foyer des aïeux ; nous en avons pris la flamme, vous n’en avez gardé que la cendre.
Jean JaurèsDiscours du citoyen Jean Jaurès – Prononcé les 10 et 24 Janvier 1910 à la Chambre des Députés de
Jean Jaurès


Références de Jean Jaurès - Biographie de Jean Jaurès

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Jaurès (n° 173432)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Recherche de citations : Messieurs oui / oui nous / nous avons / avons aussi / aussi culte / culte passé / passé n’est / n’est pas / pas vain / vain que / Messieurs nous

Messieurs, oui, nous avons, nous aussi, le culte du passé. Ce [...] - Jean Jaurès...


« La tradition n’est pas le culte des cendres, mais la préservation du feu »



La tradition n’est pas le culte des cendres, mais la préservation du feu.

Citation souvent attribuée à Gustav Mahler, qui aurait paraphrasé Thomas More



Cette citation n'est pas de Gustav Mahler, mais est le résumé d'une phrase de Jean Jaurès également sous cette autre forme apocryphe « De la tradition, il faut garder la flamme et non la cendre.»

Messieurs, oui, nous avons, nous aussi, le culte du passé. Ce n’est pas en vain que tous les foyers des générations humaines ont flambé, ont rayonné ; mais c’est nous, parce que nous marchons, parce que nous luttons pour un idéal nouveau, c’est nous qui sommes les vrais héritiers du foyer des aïeux ; nous en avons pris la flamme, vous n’en avez gardé que la cendre.

Pour la Laïque (1910) – Discours du citoyen Jean Jaurès – Prononcé les 10 et 24 Janvier 1910 à la Chambre des Députés

Votre commentaire sur cette citation


Cette phrase de Jean Jaurès contient 74 mots. Il s'agit d'une citation très longue.